Comment calculer mon dosage de nicotine ?

Connaître le bon dosage nicotinique permet de réussir le processus de sevrage tabagique. Un taux de nicotine adapté à ses besoins offre également une expérience de vape réussie. Il faut ainsi bien calculer le dosage présent dans l’e-liquide pour réussir ses premiers pas en vapotage.

Quel dosage de nicotine pour un ex-fumeur ?

Pour bien commencer avec la cigarette électronique et éviter toute tentative de rechute à la cigarette traditionnelle, il vaut mieux bien calculer le dosage. Un débutant ferait mieux de garder le même taux présent dans ses anciennes cigarettes. En choisissant un e-liquide faible en nicotine, le nouveau vapoteur ressentira facilement un manque. Il s’expose ainsi au risque de rechute. Un dosage fort ouvre, toutefois, vers une dépendance. Il peut même engendrer certains malaises, comme un goût désagréable en gorge.

Calculer le taux selon la consommation

Le calcul du taux se fait généralement en fonction de la consommation. Il faut, pour ce faire, se baser sur la formule suivante : nombre de cigarettes classiques multiplié par le taux de la nicotine. Ce dernier varie selon la marque et le type de la tige à tabac (Marlboro Classique, Marlboro light, etc.). À titre d’exemple, pour un ex-fumeur de Marlboro Classique rouge de 0,8 mg qui consomme un paquet de 20 tiges par jour, ce dosage sera 20 x 0,8. Il a donc besoin d’une cigarette électronique avec un e-liquide à 16 mg.

Choisir le dosage selon le niveau

Pour bien calculer la bonne dose nicotinique, le vapoteur doit se baser sur son niveau. Un débutant qui souhaite essayer la sensation offerte par la cigarette électronique peut choisir un e-liquide à 0mg/ml de nicotine. Les petits fumeurs et adeptes des tiges extra light se contenteront d’un taux de 6 mg/ml. Les fumeurs moyens ont besoin de 11 ou 12 mg/ml pour oublier leur habitude de fumer de la cigarette light. Tandis que les bons fumeurs ont besoin d’un dosage de 16 à 18 mg/ml pour satisfaire leurs besoins. Les gros fumeurs, quant à eux, optent pour les e-liquides plus forts de 19,6 ml. En effet, ils constituent une alternative aux cigarettes fortes ou bien sans filtre.

Pour un sevrage tabagique réussi et sans malaises, le vapoteur doit réduire le taux de nicotine de façon progressive. Dans l’idéal, il faut commencer par vapoter à 12 mg durant 3 mois, suivi d’un vapotage à 6 mg pendant 2 mois, à 3 mg en deux mois, avant d’atteindre l’objectif 0 mg.