Comment créer son entreprise : les étapes pour y parvenir

Créer une entreprise est une opération délicate. C’est pourtant l’option choisie par de nombreuses personnes en France et partout dans le monde. Avant de vous lancer dans cette aventure, renseignez-vous sur les étapes indispensables de ce processus. Il est aussi indispensable de bien s’entourer.

 

La première étape de toute création d’entreprise est la mise en place de son projet. Il est en effet important de définir votre business plan pour évaluer ensuite le type de structure nécessaire pour le soutenir. Le projet d’entreprise doit donc comprendre ses objectifs sur le court et le long terme. Les questions de méthodes de direction, la stratégie générale et les résultats attendus sont ici définis. Ce n’est pas un document « coulé dans le marbre », il est sujet à de nombreux changements au fil de l’évolution de votre société. Il est cependant important de le définir dès les premiers instants pour assurer un développement harmonieux de votre entreprise.

 

Le choix du statut de votre société est la seconde étape dans sa création. Il existe plus de douze statuts différents reconnus par la législation française. Les critères dépendent du nombre de personnes (dirigeant seul ou associés), du type de séparation du patrimoine souhaité, le financement choisi et la présence d’investisseurs influencent également le statut. Devant la multitude de statuts et leur impact sur le fonctionnement de l’entreprise. Il est évident que l’assistance d’un expert juridique est généralement nécessaire. En consultant un cabinet d’avocats, vous êtes en mesure de faire un choix avisé, qui assurera une gestion plus aisée de votre entreprise.

 

Une réflexion est également nécessaire par rapport au nom de votre entreprise. En effet, si vous optez pour un nom créé de toute pièce, vous devez ensuite le protéger pour éviter qu’il soit copié. Il en est de même pour tous logos éventuels et nom de domaine de site Internet. Les lois en place pour la protection d’une marque et le processus de dépôt auprès de l’INPI peuvent se révéler très complexes. L’aide d’un avocat spécialisé dans ce domaine permet de réaliser les différentes tâches dans les meilleures conditions.

 

Enfin, une entreprise a besoin d’être financée. Vous pouvez fonctionner sur base d’un système de fonds propres ou à travers des subventions d’investissement. Des financements externes peuvent venir s’ajouter au capital de départ. Une levée de fonds peut ainsi être organisée. Selon le mode de financement, vous devrez suivrez différentes procédures. Pour en connaître les tenants et aboutissants, il est important de s’entourer d’experts dans ce domaine. N’hésitez pas également à vous renseigner par rapport aux aides d’état et à leurs conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *