Le e-liquide CBD est-il légal en France ?

Le CBD est également appelé cannabidiol. Il est un élément présent dans le cannabis et le chanvre. Certains types d’e-liquides se composent essentiellement de CBD. Les vapoteurs en consomment pour leurs effets relaxants. Bien que des e-liquides possèdent ce type de molécule dans son ensemble, il est alors essentiel de savoir si oui ou non la loi française autorise l’usage de cannabidiol.

Le CBD et ses bienfaits

Depuis la découverte de la molécule de CBD par les chercheurs scientifique, ces derniers ne cessent de s’intéresser à ses bienfaits sur la santé. Ils ont découvert que le cannabidiol donne un effet relaxant très puissant contre les maladies tels que l’inflammation, l’anxiété ou encore les nausées. La molécule neutre de CBD est même le centre d’intérêt pour les chercheurs dans le but de trouver un remède contre le cancer et même pour la schizophrénie. Concernant les e-liquides possédant cette substance, à faible dose, il offre un effet apaisant pour son consommateur, ce qui est idéal pour soigner l’anxiété ou le stress. Un autre avantage pour les vapoteurs c’est qu’à forte dose, il peut inhiber la dépendance de toutes autres substances, ce qui favorise la désintoxication.

Le CBD et la loi française

Vu que le cannabidiol est une molécule présente dans le cannabis et le chanvre, il peut parfois être un sujet de discussion concernant sa légalité sur le marché français. Selon l’article 222-41 du Code pénal et selon l’arrêté ministériel de la Santé du 22 février 1990 qui offre une liste complète des stupéfiants illicites sur le territoire français, le cannabis et sa résine reste strictement interdite en France. Par ailleurs, le tétrahydrocannabinol ou THC (présent dans le cannabis) ainsi que divers cannabinoïdes de synthèse s’inscrivent également dans cette liste. Par contre le CBD n’est pas inscrit dessus et la loi ne le caractérise donc pas en tant que stupéfiant contrairement à son voisin le THC.

Un vapoteur sportif peut-il consommer de la CBD

Un sportif qui vapote peut se demander si le CBD est une substance classifiée en tant que dopage. Eh oui, autrefois l’AMA ou agence mondiale antidopage stipule que toute substance cannabinoïdes est considérée comme du dopage et notamment le cannabidiol. Mais au début de l’année 2018, l’agence a enlevé le CBD de la liste des substances interdites. Par contre, l’AMA stipule que cette substance prélevée sur une plante de cannabis peut parfois contenir du THC. Il est donc important pour le vapoteur sportif de bien se renseigner si l’e-liquide qu’il consomme contient du THC (interdit par l’AMA et la loi française).