Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Cigarette électronique

Le tabagisme tue plus de 73 000 personnes en France chaque année. Pour aider au sevrage et réduire la dépendance à la nicotine, il existe une alternative : la cigarette électronique. Cette solution aide de nombreuses personnes à arrêter de fumer. Cependant, il y a ceux qui souhaitent commencer l’utilisation de ce dispositif, mais qui ignorent son mode de fonctionnement. Même si le principe de base de cette machine est le même, pour une première expérience, il est important de savoir s’en servir. Voici un récapitulatif de tout ce qu’il faut savoir sur son fonctionnement.

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

La cigarette électronique ou e-cigarette est un dispositif destiné à simuler l’acte de fumer et inventé par le pharmacien et ingénieur nommé Honk Lik. C’est un matériel électrique en forme de tube qui permet aux utilisateurs d’avoir des sensations exquises. Même si cela n’a pas été prouvé, de nombreux chercheurs et médecins s’accordent à dire que cet outil est moins nocif que la cigarette traditionnelle. L’e-cigarette vous permet de contrôler ce que vous inhalez en adaptant le goût de votre vapeur à vos envies. Les utilisateurs de l’e-cigarette utilisent le terme « vapoter » pour désigner l’acte de fumer. Aussi, pour ne pas faire d’amalgame avec le tabac, les vapoteurs nomment ce petit appareil vapoteuse. Contrairement à la cigarette conventionnelle qui produit une fumée nuisible, le vapotage n’émet que de la vapeur. Ce matériel s’adresse surtout aux fumeurs qui souhaitent remplacer une dépendance nocive par une dépendance moins dangereuse. Il existe différents modèles d’e-cigarettes, cependant, le mode de fonctionnement reste le même.

De quoi se compose l’e-cigarette ?

L’e-cigarette se compose d’une résistance, d’un réservoir et d’une batterie rechargeable. Le clearomiseur (ensemble résistance+ réservoir) sert de réservoir pour contenir l’e-liquide et la résistance. Il existe les clearomiseurs avec des cartouches scellées (préremplie de e-liquide) et ceux que vous pouvez remplir vous-mêmes selon vos préférences. La batterie quant à elle fournit l’énergie dont a besoin la résistance pour chauffer l’e-liquide. L’e-cigarette fonctionne grâce à la batterie située à l’intérieur de la résistance. Le liquide contenu dans le réservoir s’évapore grâce à la chaleur produite. Plusieurs e-cigarettes proposent des réglages de batterie à voltage variable. Plus le nombre de watts est élevé et mieux sera le volume de la vapeur qui délivrée lors du vapotage. Les dispositifs qui ont une forte intensité ont un moindre besoin de rechargement de la batterie. Le vapoteur peut alors choisir la puissance de son vapotage. Ainsi, pour réduire le taux de vapotage, préférez une tension plus légère.

Comment fonctionne l’e-cigarette ?

Peu importe le modèle ou la marque, les e-cigarettes fonctionnent presque de la même manière. Premièrement, la batterie envoie automatiquement du courant dans les bornes de la résistance ce qui provoque l’échauffement du e-liquide. Le procédé du vapotage revient à mettre du liquide dans le réservoir puis à tirer sur l’embout tout en inhalant la vapeur. Le mode de fonctionnement de l’e-cigarette consiste pour l’utilisateur à aspirer la vapeur produite par chauffage d’un liquide contenant de la glycérine végétale et du propylène glycol. La chaleur émise favorise une restitution adéquate des saveurs ressenties en bouche à chaque aspiration. Le contenu est donc différent de la fumée produite par le tabac. La solution contient une mèche de coton trempée dans de la glycérine végétale et du propylène glycol et parfois des arômes artificiels ou naturels. Certains liquides peuvent également contenir de la nicotine dont le dosage varie de 0 à 19 mg. La composition n’est donc pas normalisée au niveau de tous les e-fumeurs, car chacun peut adapter son e-liquide en fonction de ses besoins et de sa consommation. Pour déclencher le processus, il suffit d’appuyer sur le bouton. Avec l’e-cigarette, il ne faut pas aspirer trop fort, car c’est le fait d’appuyer sur le bouton qui va permettre l’évaporation du liquide. Les utilisateurs expérimentés peuvent opter pour une inhalation directe permettant de créer une masse importante de vapeur. Les débutants quant à eux devront choisir une inhalation indirecte, c’est-à-dire celle avec un tirage plus serré. Dans ce cas, la vapeur produite ne déstabilise pas le consommateur. Elle est semblable à la bouffée émise par une cigarette traditionnelle.

Comment choisir votre e-cigarette ?

Il est indispensable de sélectionner avec précaution votre matériel. Pour ce faire, votre e-cigarette doit être choisie en fonction de votre consommation, de vos habitudes et de vos goûts. · En fonction de votre consommation En réalité, le nombre de vapotages que vous souhaitez effectuer quotidiennement dépend du volume du clearomiseur et de la puissance de la batterie. En clair, il faut donc adapter votre matériel à votre type de consommation. · En fonction de votre mode vie L’autonomie d’une batterie varie en fonction de sa puissance et de l’utilisation que vous en faites. Elle est exprimée en mAh (milli ampère heure). Comptez 1 h 30 à 2 h de charge pour une batterie de 180 mAh soit environ 300 bouffées. Prévoyez 2 h 30 à 3 h de charge pour une batterie de 650 mAh soit à peu près 700 bouffées. Enfin, estimez environ 3 h 30 de charge pour une batterie de 1100 mAh à savoir 1200 bouffées d’autonomie. · En fonction de vos goûts Il s’agit ici de déterminer vos préférences en termes de parfum et la sensation que vous désirez obtenir dans la bouche. Il faut savoir que la puissance du hit (sensation en gorge) est étroitement liée au dosage en nicotine. Il existe plusieurs dosages : 6 mg, 11 mg, 12 mg, 16 mg, 18 mg et 19,6 mg. Pour calculer le vôtre, il suffit de multiplier le nombre de cigarettes consommées par jour par le dosage en nicotine mentionné sur votre paquet de cigarettes. Le dosage en nicotine est en moyenne de 0,8 mg. Si vous fumez 20 cigarettes par jour, le dosage qui vous correspond sera de 0,8*20 soit donc 16 mg. Il existe une multitude de saveurs ou d’arômes (fraise, cappuccino, vanille, cerise, etc.). Il est conseillé aux gros fumeurs de varier les arômes en testant de nouveaux parfums. Toutefois, il faut de préférence commencer par des arômes tabac (tabac brun, tabac blond, le menthol, etc.) avant d’essayer des goûts sucrés. Il est recommandé d’avoir plusieurs clearomiseurs si vous désirez tester différentes saveurs à la fois.

Comment utiliser votre e-cigarette ?

Il y a plusieurs étapes à suivre pour bien utiliser une e-cigarette. · Charger votre batterie Il n’est pas possible de vapoter sans batterie. Le mieux serait d’avoir une batterie de secours surtout si vous êtes un gros vapoteur. Vous pouvez également vous munir d’un adaptateur allume-cigare ou d’un chargeur USB. · Remplir le Clearomiseur d’E.-liquide Dévissez le drip tip (bec de l’e-cigarrette). Versez-y le liquide tout en ayant soin de ne pas le remplir à ras bord afin de favoriser la libre circulation de la vapeur dans le tube. Revissez l’embout. Attendez une dizaine de minutes le temps que la mèche s’imprègne du liquide. Conservez vos recharges d’e-liquide dans des endroits frais à l’abri de la lumière. · Appuyer sur le bouton Pour déclencher la vapeur, il suffit de mettre en marche l’interrupteur. La cigarette manuelle a l’avantage de ne pas se déclencher toute seule même si on la met dans le sac ou dans la poche. En effet, lorsqu’elle fonctionne, le voyant lumineux s’allume. Pour économiser votre batterie, désactivez l’interrupteur.