Tabacologie

La vente de CBD fait un tabac en France : les bienfaits du cannabidiol sont-ils réels ?

CBD

Le CBD est un produit de plus en plus vendu en France, pour soulager divers maux. De nombreuses boutiques se développent, malgré une législation changeante et assez restrictive.

Dans cet article, nous allons faire le point sur ce produit, ses formes, son encadrement règlementaire, ses effets.

Les formes du CBD

Il peut être proposé sous forme d’huile pour le corps, e-liquide, pâte, résine, suppositoire, produit alimentaire, cosmétique, entrant ainsi dans la gamme des soins du corps. La vente de CBD pas cher et les avis sur CBD pas cher sont ici : www.gotogreen.fr

Les conditions de sa légalité en France

En novembre 2020, le CBD a été déclaré produit non stupéfiant, par la Cour de Justice Européenne. Ainsi, il a pu commencer à se développer dans le domaine du bien-être. Pour être autorisé à la vente, le CBD doit remplir plusieurs conditions :

Le chanvre utilisé doit être sur la liste des variétés autorisées.

Les graines, les fibres et les fleurs (depuis fin janvier 2022) peuvent être utilisées.

Le chanvre utilisé doit avoir une teneur en THC inférieure à 0.3 %, sinon la vente entre dans le cadre de la vente de stupéfiants.

La règlementation au sujet de la vente de CBD est très changeante, et les dernières décisions datent de 2022 suite à une décision du Conseil d’Etat (laquelle est provisoire).

Cette législation risque de changer prochainement.

Ses effets

Ses propriétés anxiolytiques permettent une relaxation, utile pour contrer les troubles anxieux dont les crises d’angoisse.

Il permet de lutter contre les nausées et vomissements, courants dans les chimiothérapies.

Il serait efficace, selon certaines études, contre certaines formes d’épilepsie et de scléroses en plaques : deux médicaments en sont issus et sont autorisés (autorisation de mise sur le marché) en France. Ses effets anti-inflammatoires, anti-convulsivantes, antalgiques, tranquilisants, sont aussi constatés (soulagement des douleurs articulaires liées à l’arthrose notamment).

Concernant les effets secondaires négatifs, certaines interactions avec des médicaments ont été mises en évidence (anticoagulants, antiépileptiques, immunosuppresseurs).

Le CBD est un produit psychoactif car il agit au niveau du cerveau sur les récepteurs à la dopamine et à la sérotonine : il peut donc avoir des effets de sédation et de somnolence.

Il s’accumule dans les tissus adipeux du cerveau et met un certain temps avant de disparaître, ce qui ralentit l’élimination de certains médicaments et peut favoriser une surdose toxique. Des incidences sur le transit (diarrhées) ont aussi été constatées.

Alors qu’en est-il ?

Les effets bénéfiques du CBD décrits ci-dessus ne peuvent être mis en avant par ses vendeurs, sous peine d’être sanctionnés pour allégations thérapeutiques.

Seuls les médicaments autorisés sur le marché par l’AMM (Ministère des solidarités et de la santé) peuvent revendiquer des bienfaits thérapeutiques.

Le CBD vendu dans les boutiques n’a pas de propriété médicale. Il s’agit d’un CBD bien-être. Néanmoins, il est recommandé d’acheter le CBD à des vendeurs qui ont contrôlé les produits et de s’assurer qu’ils contiennent le moins possible d’additifs.

Depuis plusieurs années on parle de cannabis thérapeutique mais en 2022, le CBD (sauf sous forme de médicament) n’a pas voix au chapitre thérapeutique, pour l’instant.

La phase d’expérimentation médicale a débuté en mars 2021 pour ces indications ci-après : douleurs neuropathiques, épilepsie, certains symptômes liés au cancer et son traitement, situations palliatives (fin de vie), pathologies du système nerveux dont la sclérose en plaques.


Quitter la version mobile