Quel est l’effet de la cigarette électronique sur la santé

cigarette électronique

De plus en plus de fumeurs de cigarettes classiques réguliers décident de se tourner vers la cigarette électronique afin d’arrêter de consommer du tabac. Le sevrage n’étant pas une étape facile, le vapotage se présente comme une bonne alternative à ces cigarettes conventionnelles jugées dangereuses. L’e-cig permet à ces anciens fumeurs d’avancer progressivement vers un arrêt définitif du tabac sans que l’étape de transition ne soit trop abrupte. Même si cette alternative à la cigarette traditionnelle est considérée comme moins nocive, elle n’est pas pour autant à l’abri des controverses portant sur ses réels effets sur la santé.

Que désigne-t-on par « cigarette électronique » ?

La cigarette électronique ou également dénommée « ecigarette » est un dispositif permettant de reproduire la forme et parfois, les sensations procurées par une cigarette conventionnelle. En effet, si elle est de plus en plus sollicitée pour aider au sevrage, l’e-cigarette est avant tout une forme de vapotage comme tant d’autres. Munie d’une cartouche, elle chauffe progressivement l’e-liquide (aromatisée ou non) pour produire des vapeurs sans produire une combustion.

En fonction du besoin de l‘utilisateur, la cigarette électronique peut contenir ou non, de la nicotine. Le liquide qui se transforme en vapeur se décline quant à lui en plusieurs sortes et saveurs. Généralement, l’e-cig est dotée d’une batterie, d’un atomiseur ou clearomiseur, d’un réservoir et surtout, d’un e-liquide à vapoter qui sera au choix de l’utilisateur. Avant de se lancer dans le vapotage, il convient de consulter les divers avis de pneumologue sur la cigarette électronique afin de connaître les effets positifs et les éventuels effets secondaires de cette habitude pour votre santé.

Quels sont les effets positifs d’une e-cigarette ?

L’e-cigarette est aujourd’hui mise en avant comme une méthode efficace pour aider au sevrage tabagique. Il est toujours important de consulter les avis des médecins avant d’entamer une quelconque procédure médicale. Du côté des pneumologues, les avis sont assez partagés. Cependant, il est incontestable que le vapotage fait preuve d’une grande efficacité dans le sevrage puisqu’il permet aux utilisateurs de réduire petit à petit leur consommation de nicotine jusqu’à ce que celle-ci arrive à zéro.

Certains pneumologues préconisent par contre ses effets positifs pour la santé des gros fumeurs. La présence de la nicotine n’étant pas hostile pour la santé tant qu’elle est bien dosée. Pour certains utilisateurs, la cigarette électronique aide à arrêter de fumer, mais elle peut également aider à réduire la toux, l’expectoration, le retour du goût ou à améliorer la respiration chez certains vapoteurs.

Elle a également peu d’impact négatif lorsqu’il s’agit d’oxygénation cérébrale. Contrairement à la cigarette classique qui produit une combustion du tabac, la cigarette électronique ne produit que de la vapeur. Elle est donc dénuée de substances potentiellement nocives telles que le monoxyde de carbone et le goudron.

Si certains avis de pneumologue sur la cigarette électronique mettent en lumière ses effets positifs, d’autres se penchent surtout sur les éventuels dangers qu’elle peut représenter pour la santé des vapoteurs. Des études scientifiques insistent, en effet, sur la présence de substances cancérogènes ou toxiques dans ce type de dispositif. Bien que la quantité de particules nocives soit beaucoup plus faible par rapport à la cigarette traditionnelle, les spécialistes ne peuvent négliger les risques et les effets secondaires liés à l’utilisation de ce dispositif sur le long terme.

Quels sont les risques liés au vapotage d’une e-cigarette ?

Malgré les divers potentiels de la cigarette électronique, le vapotage ne reste pas sans risques pour la santé. L’inhalation reste en effet pratique déconseillée par la grande majorité des médecins. Certains conseillent surtout les méthodes plus douces comme la substitution de la cigarette par une sucette. Il convient de noter que ce dispositif contient des substances cancérigènes et toxiques bien qu’elles soient présentes en faible quantité.

Les vapoteurs peuvent également faire face à des problèmes cardiovasculaires et pulmonaires suite à une mauvaise utilisation de l’appareil. Certains se plaignent par ailleurs de tousser plus souvent depuis qu’ils se sont tournés vers la cigarette électronique. Le bilan n’est pas encore complètement établi du côté des effets néfastes du vapotage vu le manque de données sur le long terme. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que certains pneumologues préconisent cette méthode qui est largement plus efficace que les autres pour sortir du tabagisme de manière définitive.

Comment bien utiliser une e-cigarette ?

Pour limiter au maximum les effets secondaires que peut entraîner une cigarette électronique, il est indispensable de savoir bien s’en servir. Pour cela, il faudra d’abord identifier votre besoin. Si vous souhaitez arrêter de fumer, vous pouvez consommer un e-liquide contenant de la nicotine à faible dose que vous pourrez réduire progressivement. Cette dose vous procure la même sensation créée à l’inhalation des fumées de la cigarette traditionnelle tout en évitant de consommer du tabac. Si vous êtes un ancien fumeur qui s’est tourné vers l’e-cigarette, vous ne serez pas forcément obligé de diminuer votre dose de nicotine. Pensez toutefois à opter pour un dosage raisonnable et équivalant à vos besoins en tabac.

Vous êtes un vapoteur en herbe ? Informez-vous sur le type de dispositif qui vous convient le mieux. N’oubliez pas de consulter l’avis des autres utilisateurs afin de ne pas faire de faux-pas qui pourrait vous coûter cher. Il est également indispensable lorsque vous débutez dans le vapotage de connaître les divers paramètres et réglages disponibles. Cela vous permettra de mieux utiliser votre e-cigarette. Ces derniers peuvent concerner l’effet de « hit » procuré, la température de la vapeur ou encore la densité et la quantité de celle-ci.

Ne vous essayez pas à ce dispositif sur un coup de tête ou sous prétexte que c’est à la mode afin d’éviter des ennuis de santé. Choisir des e-liquides contenant de la nicotine n’est pas plébiscité pour les débutants, surtout si vous n’avez jamais testé de cigarettes classiques auparavant.

Comment bien choisir son e-liquide ?

Un bon vapotage ne rime pas uniquement avec le bon dispositif d’ecigarette, mais aussi avec le bon e-liquide. Avant toute chose, il convient de distinguer les cinq grandes familles d’e-liquides : fruitées, mentholées gourmandes, boissons et classiques. Tâchez de choisir le bon dosage en nicotine afin de ressentir un hit satisfaisant. Le dosage conseillé est de 16-18 mL pour les fumeurs experts, 11-12 mL pour les fumeurs moyens, 6 mL pour les fumeurs de cigarettes légères et 3 mL pour les fumeurs occasionnels.

Renseignez-vous toujours auprès de votre fournisseur d’e-liquide afin de savoir si le mélange choisi convient au modèle de cigarette électronique dont vous disposez. En fonction de votre profil de fumeur, il est possible que la saveur classique ou tabac vous convienne le mieux. Il s’agit de la saveur à tester en premier pour ceux qui ont migré des cigarettes conventionnelles vers la cigarette électronique.