La cigarette électronique est-elle dangereuse pour les fumeurs passifs ?

Depuis quelques temps, la tendance est aux cigarettes électroniques. Après de longs siècles de fumerie, voilà qu’on se convertit au vapotage. Plus besoin d’ingérer de la fumée ni d’avoir cet air vulgaire, on donne libre voie à la vapeur parfumée et à une attitude classe et stylée. Mais malgré le design des équipements de plus en plus attrayant et les e-liquides diversifiées, des questions se posent sur le vapotage passif. Cette tendance serait-elle néfaste pour les non-vapoteurs ?

L’inexistence de monoxyde de carbone

Avec une cigarette classique, le fumeur est obligé de propager de la fumée partout où il va. Ce qui a été reconnu comme étant fortement nocif pour un fumeur passif. Ce dernier absorberait, en effet, presque la même dose de monoxyde de carbone que le vrai fumeur. Par ailleurs, depuis que la cigarette électronique a été écoulée sur le marché, on constate une amélioration massive de l’environnement quotidien. Non seulement cette nouvelle méthode n’engendre que de la vapeur, mais elle ne dure même pas une minute avant de disparaître. Autrement dit, il est largement moins probable qu’une telle vapeur atteigne les passifs.

Une exposition à la nicotine

Contrairement au tabac et à la cigarette classique, la cigarette électronique ne renferme pas beaucoup de substances chimiques ; ce qui est déjà admissible pour le vapoteur. Mais encore, si jamais on ne peut pas écarter le vapotage passif, on peut dire qu’il s’agit uniquement d’un contact léger avec de la nicotine. Et selon certaines études, cet élément ne peut être néfaste pour le corps humain que s’il dépasse un certain seuil. Or, ce taux s’avère très faible chez un non-vapoteur. Quoi qu’il en soit, une concentration de vapeur dans une salle enfermée ou un enclos pourrait l’augmenter, d’où l’importance d’éviter ce geste, surtout en présence d’enfants ou de femmes enceintes.

Un danger pour les enfants ?

Certes, il n’y a plus de production de fumée avec la cigarette électronique ; mais il y a toujours des particules toxiques, telles que la nicotine qui se répandent aux alentours. Quand bien même, l’intensité de ces dernières est relativement basse par rapport à celle de la cigarette traditionnelle. Ceci pour dire que même s’il n’est pas question de fumeur passif, un enfant doit être éloigné du vapotage. Plus il sera exposé à ces éléments toxiques, plus sa santé sera altérée. Les précautions ne doivent pas être prises à la légère, même si ce gadget semble inoffensif.