Conseils pour arrêter de fumer

arrêter de fumer

Les effets du tabac sur l’organisme sont nombreux si l’on ne cite que le risque élevé du cancer des poumons. Fumer n’est toutefois pas une chose irréversible. Dépendant ou non, il est tout à fait possible d’arrêter de fumer définitivement. Voici quelques conseils efficaces qui peuvent aider.

Fixer une date d’arrêt et la respecter

La première chose à faire pour arrêter de fumer est de choisir une date et de la respecter coûte que coûte. Il est possible de choisir n’importe quelle date selon vos ressenties. Évitez toutefois de remettre à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Plus vous reporterez la décision, plus vous aurez du mal à oublier votre envie de fumer. Il est donc important de choisir une date assez proche. Vous pourrez notamment choisir le Mois sans tabac pour vous lancer. Une fois la date fixée, il y aura bien évidemment des moments difficiles où vous aurez envie de fumer. Pour ne pas vous attarder sur ces envies passagères, l’idéal est de trouver des activités à faire durant ce laps de temps. Cela vous permettra de vous concentrer davantage sur les tâches que vous devez faire et oublier petit à petit votre envie. Vous pourrez notamment boire un verre d’eau, nettoyer votre bureau ou vous promener. Trouver des autosuggestions à utiliser durant les moments durs peut également servir. Celles-ci vous permettront de garder en tête votre objectif. Comment faire ? Cette méthode consiste à vous dire des phrases positives qui vous aideront à oublier votre manque. L’idée est de marteler incessamment votre conscience en lui disant que fumer n’est pas bon pour la santé et que votre corps n’en a pas besoin pour combattre le stress et l’anxiété. En répétant régulièrement ces phrases, votre cerveau finit par y croire et votre corps par oublier sa dépendance à la nicotine. Bien qu’il s’agit ici d’une chose peu évidente, des études ont démontré son efficacité.  

Utiliser des substituts nicotiniques

L’utilisation de substituts nicotiniques augmente vos chances d’atteindre vos objectifs jusqu’à 70 %. Ils permettent de compenser une partie du manque de nicotine causée par l’arrêt du tabac en apportant à votre corps la dose adéquate. Il est toutefois important de noter que les substituts choisis doivent être suffisamment proportionnés pour être efficaces. Vous pourrez notamment choisir des patchs. Il s’agit d’une sorte de dispositif conçu pour administrer la dose nécessaire au travers de la peau. Les gommes à mâcher à la nicotine représentent également un bon compromis. Celles-ci s’adressent principalement aux fumeurs réguliers et conviennent dans le cadre d’un arrêt immédiat. Il est bien évidemment possible d’associer les substituts entre eux pour une meilleure efficacité. Prenez toutefois le temps de consulter un professionnel pour éviter de consommer un dosage plus élevé ou un substitut qui ne convient pas à votre état de santé. Il pourra également vous renseigner sur les meilleurs moments pour arrêter la cigarette ou encore le concept Mois sans tabac pour que vous puissiez combattre cette addiction avec des personnes qui se trouvent dans la même situation que vous.

S’effrayer des effets nocifs du tabac sur la santé

Pour arrêter de fumer, une des solutions les plus efficaces consiste à s’alarmer quotidiennement des effets néfastes du tabac sur la santé. Vous pourrez notamment télécharger sur votre téléphone ou ordinateur des pubs anti tabac qui peuvent vous faire peur. À chaque fois que vous aurez envie de fumer, vous n’aurez qu’à les regarder et imaginer les effets énoncés sur vous et votre corps. Pensez à ce que vous pourrez devenir si jamais vous étiez atteint d’un cancer, à la peine que cela pourrait causer à vos proches ou encore la pitié qu’ils porteront à votre égard. Vous rêvez d’avoir un jour des enfants ? Imaginez combien il sera douloureux de devenir infertile à cause de votre dépendance au tabac. À noter que le produit psychotrope réduit considérablement la qualité et la quantité des spermatozoïdes.  Il est également conseillé de ne pas se laisser décourager par certaines idées préconçues telles que la prise de poids ou les changements d’humeur. Si cela devait arriver, un peu d’exercice suffit pour éliminer les toxines de l’organisme.