E-cigarette : les précautions d’une bonne inhalation

L’alternative « e-cigarette » est la plupart du temps utilisée pour le sevrage tabagique. Pour se défaire de la cigarette traditionnelle, les fumeurs recherchent dans cet appareil de quoi combler leur plaisir. Ce sont les différentes techniques de vapotage et d’inhalation qui leur permettront d’avoir la bonne vape. Et pour la garder, que faut-il faire ?

Qu’est ce qu’une bonne inhalation ?

L’inhalation c’est le fait d’inspirer de la fumée pour ensuite envoyer celle-ci dans l’appareil respiratoire. Pour un vapoteur, c’est-à-dire pour celui qui prend la cigarette électronique, il en existe deux modes. Le choix dépend entièrement de l’envie et des besoins de ce dernier. S’il aspire dans la bouche d’abord avant d’aspirer dans les poumons, c’est qu’il effectue un Mouth to Lung. La majorité des fumeurs le font ! C’est pour savourer dans les détails les différents plaisirs et arômes qu’apporte l’é-cig. S’il inhale directement dans les poumons c’est le Direct to Lung. Bien entendu, chaque mode exige un matériel spécifique pour bien se réaliser et obtenir la bonne inhalation recherchée.

Avoir un bon matériel selon le mode d’inhalation

Les fumeurs qui entament le sevrage tabagique optent pour l’inhalation indirecte ou MTL du fait qu’elle permet un passage plus facile (même mode). Ensuite, l’utilisation des e-liquides à taux de nicotine élevé permet de bien ressentir le picotement dans la gorge tant adoré des fumeurs, et également de satisfaire les récepteurs nicotiniques. Pour que cela se fasse, le vapoteur a besoin d’un appareil avec un atomiseur à vape serrée et une puissance moyenne permettant des tirages serrés avec des bouffées lentes. Si sous utilisez un appareil MTL pour une inhalation indirecte, vous risquez d’avoir des remontées de liquide qui risquent d’être désagréables. En effet,  les appareils avec résistances basses avec un tirage aérien ont une vape aérienne et possèdent des fonctionnalités permettant des réglages de hautes puissances (Box ou Mod).

Utilisé un bon mélange d’e-liquide

L’e-liquide choisi dépendra du profil du vapoteur, ce qui définira le mode d’inhalation qu’il choisira. Il est cependant  à noter qu’il est déconseillé d’utiliser un e-liquide à forte dose de nicotine pour le mode d’inhalation direct car il est difficilement utilisable. Le but étant de créer le plus de vapeurs, la concentration de nicotine risque de devenir irritant au lieu d’être agréable. SI par contre, c’est ce mode qui convient pour le vapotage, il faudra trouver des substituts nicotiniques pour pouvoir satisfaire les fameux récepteurs. Il s’agit donc d’expérimenter les différentes combinaisons avant de trouver la bonne.