Comment bien entretenir sa cigarette électronique ?

Cigarette électronique

Une e-cigarette de qualité garantit des performances satisfaisantes et des caractéristiques de premier ordre ; toutefois, selon Le blog du vapoteur, elle ne protège pas les propriétaires contre d’éventuels dommages ou problèmes de fonctionnement, souvent dus à un mauvais nettoyage, à la négligence ou à une utilisation prolongée. C’est pourquoi, dans le monde des cigarettes électroniques, l’entretien de votre appareil, tant en termes de maintenance, qui doit être constant et périodique, qu’en termes d’utilisation, qui doit être judicieuse et basée sur les directives fournies par le fabricant, doit faire partie de votre routine quotidienne, afin de garantir qu’il dure plus que quelques mois.

Entretien parfait des cigarettes 

Une cigarette électronique est un dispositif composé de plusieurs parties, qui peuvent être démontées et dans certains modèles sont interchangeables : un cleromiseur, qui se compose à son tour d’un embout, d’un atomiseur (avec résistance) et d’un réservoir, et une batterie au lithium. Son fonctionnement peut être automatique ou manuel. Cette modularité partielle ou totale en plusieurs points de la cigarette permet de travailler en profondeur lors du nettoyage. Chaque composant doit être nettoyé en permanence pour garantir les meilleures performances possibles. Il serait bon d’effectuer un entretien quotidien. Comment faire ? Le blog du vapoteur vous dit tout.

Méthodes de nettoyage

Il existe différentes façons de nettoyer une cigarette électronique, selon le degré de minutie que vous souhaitez apporter à votre « opération ». Nettoyez les conduits d’air en plaçant du papier roulé dans l’atomiseur. Nettoyez de la même manière la buse de toute condensation résiduelle. Le blog du vapoteur recommande l’utilisation des serviettes en papier, car par rapport aux autres types de papier. À refaire avant de le ranger le soir ou plusieurs fois par jour en fonction de la quantité de vapes.

Plus rarement, cependant, vous pouvez procéder à un nettoyage plus profond. Après avoir expulsé les résidus de liquide et autres matières, faites bouillir le vaporisateur seul dans de l’eau pendant environ 15 minutes ou mettez-le dans la machine à laver à ultrasons. Séchez-le et soufflez fort à l’intérieur pour éliminer les dernières gouttelettes d’eau. Une fois que c’est fait, mettez la batterie, mais pas le filtre et activez-la en appuyant sur le bouton pendant 15 secondes pour faire briller l’élément chauffant. Laissez ensuite la cigarette électronique refroidir et répétez tout le processus. Cette opération ne doit être effectuée que dans des cas particuliers, par exemple lorsque les performances de votre e-cigarette ne sont plus aussi satisfaisantes que par le passé.

Nettoyage du filtre et des connecteurs

Le filtre est le lien entre le fumeur et l’e-cigarette. La poussière et la salive peuvent facilement s’accumuler dans ce composant et bloquer le flux de vapeur de l’intérieur. Tout d’abord, le filtre doit être retiré et soufflé pour éliminer la saleté ou les gros débris. Vous pouvez ensuite utiliser un morceau de papier enroulé pour absorber puis retirer le liquide condensé. Enfin, le filtre peut être rincé à l’eau chaude.

Les connecteurs des atomiseurs et des batteries, qui sont reliés les uns aux autres, peuvent également s’encrasser et mal fonctionner, ce qui peut avoir un effet important sur les performances de la cigarette électronique. Pour les nettoyer, un coton-tige suffit, mais il faut faire très attention, car vous risquez de trop appuyer sur les connecteurs et de les désactiver ou, pire encore, de les abimer, ce qui invaliderait la garantie de toute l’e-cigarette. Si l’un des connecteurs est poussé trop fort, vous pouvez essayer de le remettre dans sa position initiale avec un cure-dent.

Conseils pour un bon entretien

Selon Le blog du vapoteur, la propreté de chaque composant de la cigarette électronique est la base de son bon fonctionnement global. Cependant, il y a d’autres conditions à garder à l’esprit pour essayer de maintenir les performances initiales d’une e-cigarette le plus longtemps possible.

Vous devez faire attention au niveau du liquide : il ne doit jamais être en dessous de la zone où se trouvent les trous de l’atomiseur, sinon l’atomiseur ne pourra pas absorber suffisamment de liquide pour garantir une bonne vape. Le risque est également de bruler l’atomiseur lui-même. Vous devez également ranger correctement la cigarette électronique. Placer la cigarette électronique en position verticale est l’une des choses que vous devez toujours faire pour ne pas causer de problèmes à l’atomiseur. Les trous de ce composant ont une double fonction : d’une part, ils servent à assurer un apport d’air suffisant à l’élément chauffant afin de maintenir une température constante pendant le fonctionnement. Deuxièmement, ils sont importants pour garantir que la mèche reste imprégnée du liquide. C’est pourquoi, si la cigarette était placée à l’horizontale, à l’angle ou à l’envers, le liquide pourrait s’écouler par les trous et laisser l’élément chauffant sec. L’endroit où vous choisissez de placer votre produit électronique lorsqu’il n’est pas utilisé doit également être éloigné des sources d’eau, de lumière et de chaleur, telles que les chauffages ou les climatiseurs.